Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Mémoriser mon mot de passe

Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu principal
L'association

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes





Les voeux aux adhérents et les perspectives concernant l'implantation des centrales
Semi pro
Inscrit:
19/01/2008 07:50
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 149
Niveau : 11; EXP : 26
HP : 0 / 256
MP : 49 / 7566
Hors Ligne
Madame, mademoiselle, monsieur, chers adhérents,

Au nom du conseil d’administration d’ A SENTINELLA, je vous présente mes meilleurs vœux de bonne année pour 2011, formulant le sincère souhait qu’elle soit excellente pour vous et ceux qui vous sont chers, et afin de rester fidèle à la tradition corse je vous adresse un très amical « PACE E SALUTE ».
Dominique Lanfranchi


Il est des problèmes qui, hélas, ne peuvent être résolus par la seule force d’un vœu, il en est ainsi de notre combat contre l’implantation des centrales à fioul qui nécessite aujourd’hui plus que jamais que nous soyons unis et déterminés afin que la basse vallée de la GRAVONA et la région d’AJACCIO ne subissent plus la pollution du fioul lourd qui met si insidieusement en péril la santé de toute la population, c’est pourquoi il est impératif que vous lisiez jusqu’au bout ce document.

Cela fait trois ans que les militants d’A SENTINELLA et d’ARIA LINDA mais aussi ceux du LEVANTE et du GARDE et plus largement le collectif régional " Non aux centrales au fioul lourd ", se battent sans relâche sur tous les fronts pour faire échec à l’utilisation du fioul lourd. Nous avons alerté maintes et maintes fois la population sur les graves problèmes de santé publique qu’entraîne la combustion du fioul lourd, mais aussi sur le fait que l’implantation de la centrale, à la fois sur un terrain agricole et sur une zone humide boisée protégée, outre le fait d’être un massacre écologique, serait la porte ouverte à l'industrialisation anarchique de toute la plaine de Campo dell’Oro, ce qui conduirait inévitablement à la destruction du cadre de vie de BASTELICACCIA et de ses environs. De plus, outre les dangers permanents d'explosion dans un vaste périmètre (zone Seveso), et le déplacement du groupe scolaire et d’autres bâtiments exposés, cette situation réduirait à néant la vocation rurale et agricole ancestrale du village.

Le déclassement exigé par le préfet des terrains de la commune d’AJACCIO sur lesquels un agriculteur élève des ovins, et de celui de BASTELICACCIA, espace naturel boisé riche en biodiversité, et en limite de ZNIEFF*, est en totale contradiction avec les travaux menés par l’actuelle majorité de l’assemblée de Corse. En effet, les assises sur le foncier, dont bon nombre de contributions sont destinées à protéger les espaces agricoles afin de permettre à la Corse de se réapproprier un marché intérieur pour lequel elle importe 60% des biens de consommation, perdraient toute crédibilité au regard d’une telle décision.

L’Etat et EDF ont fait le choix du fioul lourd pour la Corse avant de se raviser en promettant un GALSI que nous ne verrons probablement jamais, et qui usent de toutes les stratégies de communication pour ruser avec la population. A titre d’exemple, le préfet de région s’était engagé à remettre aux associations un engagement écrit de l’Etat concernant le raccordement de la Corse au GALSI et de leur présenter un projet de centrale au gaz pour le mois de juillet 2010, sans aucun résultat à ce jour !

La mission d’inspection générale des finances sur l’énergie, diligentée par les ministres Christine LAGARDE et Jean-Louis BORLOO, qui a rencontré les associations le 7 décembre dernier, s’est soldée par la déclaration que le démarrage de la centrale de Lucciana au fioul léger ne serait pas économiquement envisageable. A la suite de quoi, face à la remarque du représentant des associations, rappelant que le fonctionnement au fioul léger ne serait que transitoire dans l’attente de l’arrivée du gaz naturel, l’interlocuteur a préféré ne pas répondre, ce qui, une nouvelle fois, a contribué à renforcer notre doute à l’égard de la réelle volonté de l’Etat d’alimenter les centrales au gaz naturel.

Ce n’est pas l’argument qui consiste à expliquer que 7 millions d’euros ont été financés pour les études du raccordement au GALSI qui vont nous donner confiance, car un cadeau de 7 millions à GDF-SUEZ de la part du gouvernement n’étonnerait personne ! La même situation concernant un autre GAZODUC, sur le continent, le gazoduc de l'Arc de Dierrey, pour lequel une étude similaire a été faite avec des moyens encore plus importants peut servir d’exemple car sa réalisation a été stoppée et le projet totalement remis en question !

La suspicion est d'autant plus forte à l'égard de l’exécutif régional et des représentants de l’Etat que ceux-ci se refusent toujours obstinément, sous couvert de ne pas gêner la venue du GALSI, à envisager l'étude d'un plan B en cas d'échec du projet CYRENEE (plan B qui consisterait à approvisionner la Corse en Gaz Naturel Liquéfié par méthanier, comme cela se fait partout ailleurs dans le monde), ce qui ne peut que nous renforcer dans l'idée que le GALSI est un leurre!

La demande qu' EDF a adressé auprès du gouvernement, via les ministères concernés, relative à un projet de centrale pour les sites de Bastelicaccia et Ajaccio est maintenant effective sur internet:


JORF n°0300 du 28 décembre 2010 page 22855 texte n° 118
Avis relatif aux caractéristiques principales d'une demande d'autorisation d'exploiter une installation de production d'électricité au titre du décret n° 2000-877 du 7 septembre 2000
NOR: INDR1033473V
L'avis relatif aux caractéristiques principales d'une demande d'autorisation d'exploiter une installation de production d'électricité au titre du décret n° 2000-877 du 7 septembre 2000 publié au Journal officiel du 17 décembre 2010, édition électronique, texte n° 152, et référencé sous le NOR : INDR1032170V, est modifié comme suit :
A la fin du paragraphe unique :
Au lieu de : « localisée sur la commune de Bastelicaccia (Corse-du-Sud) »,
Lire : « localisée sur les communes d'Ajaccio et de Bastelicaccia (Corse-du-Sud) ».



En poursuivant ainsi sa stratégie visant à faire croire à tout prix que le GALSI arrivera et que la centrale ne pourra être qu'au gaz, l’ETAT, à travers son représentant qui est probablement un adepte de la méthode Coué, n'a pour autre objectif que de tranquilliser la population et les associations afin de leur faire baisser la garde.
Les autorités espèrent ainsi avoir le champ libre pour faciliter le déclassement des terrains et obtenir le permis de construire.

Et lorsque viendra le temps pour le préfet, de donner le feu vert à la construction de la centrale, il annoncera alors à la population que le raccordement de la Corse au GALSI est devenu impossible pour des raisons indépendantes de sa volonté, et il entonnera alors le refrain bien connu des "il y a urgence", "on ne peut pas prendre le risque de coupures de courant", "engager de nouvelles études prendrait trop de temps", etc etc.

Ainsi, par la faute de l’Etat, en totale connivence avec EDF et avec la complicité de l’exécutif régional, aucun plan B n'ayant été prévu, si ce n’est celui du fioul lourd, c’est toute la population du bassin de vie ajaccien et de la vallée de la Gravona, qui aura à subir les rejets d’une nouvelle centrale au fioul lourd, avec la perspective de 30 ans supplémentaires de pollution cancérigène, les habitants de BASTELICACCIA se trouvant en première ligne !

Il faut noter que la municipalité de BASTELICACCIA qui a évolué au sujet de l’implantation de la centrale refuse aujourd’hui de déclasser le terrain.Compte tenu de l’urgence de la situation, nous lui avons demandé par courrier d’organiser un référendum d’initiative locale ainsi qu’elle s’y était engagée il y a quelques mois.
Le résultat de cette consultation, qui devrait permettre l’expression du refus de toute la population, pourra alors apporter à notre avocat, Maître LEPAGE, des arguments supplémentaires pour convaincre les juges. Nous attendons donc la réponse de la municipalité.

Concernant le GALSI, les associations ont pu noter que, lors de la présentation du projet CYRENEE, le directeur de GRT-GAZ, monsieur HUGON, a reconnu qu’il avait pris des précautions rédactionnelles consistant à conditionner la mise en œuvre du projet CYRENEE à la réalisation du GALSI, réalisation qui devait être officialisée par une signature entre l’ALGERIE et l’ITALIE au mois de décembre 2010. Or, aucune signature n’a eu lieu pour cette officialisation qui semble avoir été repoussée - une fois de plus - à novembre 2011 !

Autre fait significatif : ainsi que la presse étrangère s’en est fait l’écho, le gazoduc ALGERIE-SARDAIGNE-ITALIE "GALSI" ne figure plus sur la liste des priorités du Parlement Européen qui a voté, le 25 novembre 2010, un plan concernant les infrastructures énergétiques pour les 20 prochaines années, ce qui induit la perte des 120 millions d’euros que devait financer l’EUROPE.

Le site de BASTELICACCIA avait été choisi par le Préfet LEYRIT en 2007 au motif qu’il était, selon lui, le meilleur compromis possible pour l’installation d’une centrale à fioul lourd et bizarrement, le Préfet BOUILLON, en 2010, le choisissait également comme meilleur site pour implanter une centrale à GAZ ! Or, ce qui aurait pu paraître cohérent par rapport aux contingences liées au fuel lourd devient extrêmement suspect quant à l’affirmation d’implanter réellement à cet endroit une centrale à gaz !

Si l’on pouvait encore en douter, la récente lettre de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’environnement, répondant à la mairie de LUCCIANA et lui précisant que le démarrage de la centrale se fera avec un fioul lourd "a basse teneur en souffre" mais avec tout autant de micro particules, de métaux et autres benzènes, démontre que la santé publique est bien devenue le dernier souci de ce gouvernement.

Ainsi, comme nous l’avons toujours affirmé avec raison, si LUCCIANA démarre au fioul lourd, AJACCIO démarrera au fioul lourd et nous en reprendrons tous pour trente ans !
Ce qui paraît d’autant plus extraordinaire dans un tel contexte, c’est que le représentant de l’Etat demande le déclassement des terrains pour une centrale à gaz, avant même que le gaz ne soit disponible et sans même tenir compte des très fortes incertitudes liées à son arrivée en Corse !

Les affirmations d'un optimisme débordant relatives à la venue du GALSI émanant de la Conseillère exécutive chargée de l'énergie relèvent de l’incantation pure et simple car rien n’est signé à ce jour et rien ne se profile à l’horizon!

Par contre, on constate que le ministre de l’environnement vient d’annoncer à la mairie de LUCCIANA que la nouvelle centrale démarrera au fioul lourd ! Cherchez l'erreur !
Autant dire aujourd’hui que, si le conseil municipal d’AJACCIO déclassait le terrain avec de telles incertitudes, il engagerait gravement sa responsabilité pour l’implantation d’une centrale dont le carburant sera très certainement du fioul lourd ! et avec toutes les conséquences qui pourront en découler en matière de santé publique !

Notre combat est donc loin d’être terminé. L’année 2011 sera décisive et nous devrons faire preuve de ténacité. C’est pourquoi il est absolument important que chacun d’entre vous fasse l’effort de renouveler son adhésion pour 2011. En effet, chaque cotisation versée apportera les moyens nécessaires pour poursuivre le combat. Outre les actions qu’il nous faudra encore mener et l'élargissement de notre équipe militante à de plus nombreux bénévoles, nous aurons besoin de moyens financiers pour nous assurer les services de maître Corinne LEPAGE.

Ensemble, par l’effort de chacun et par l’union de tous, nous pouvons parvenir à faire échec à ce sinistre projet. Merci par avance pour votre soutien, votre engagement et votre prise de conscience.

Renouvelez dès à présent votre adhésion pour 2011
en prévision de la prochaine assemblée générale!

Etablissez un chèque de 15 euros à l’ordre de Association A SENTINELLA et adressez le à :
Association A SENTINELLA
Embranchement de l’église – Bottaccina
20129 BASTELICACCIA

Contribution le : 19/01/2011 13:15
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant




Enregistrer votre réponse
Compte*
Nom   Mot de passe   Authentification
Message:*


Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Recherche
Qui est en ligne
4 utilisateur(s) en ligne (dont 2 sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 4

plus...
Liens récents
Mini calendrier
Fevrier 2018
Add event Proposer
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28