Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Mémoriser mon mot de passe

Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu principal
L'association

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


communication du Préfet de Corse à notre association
Semi pro
Inscrit:
19/01/2008 07:50
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 149
Niveau : 11; EXP : 26
HP : 0 / 256
MP : 49 / 7566
Hors Ligne
Soucieux de l’exactitude des informations relatives au fonctionnement de l’association sur le site Internet, je tiens à faire la mise au point suivante:

Le préfet de Corse m’a contacté hier après midi, faisant suite à l’entretien avec la délégation issue du rassemblement devant la Préfecture d’AJACCIO des associations A SENTINELLA et ARIA LINDA et de la lettre de rappel adressée à ce sujet par nos associations.

Ce dernier, conformément à la demande formulée par nos associations de surseoir au projet d’implantation de la centrale thermique à fioul, m’a directement informé que les ministères concernés avaient accepté de donner une suite favorable à cette demande en attendant la réalisation d’autres expertises et m’a prié de transmettre l’information à ARIA LINDA, ce que j’ai fait aussitôt.

Ceci étant, si l’on peut considérer que ce premier résultat à mettre à l’actif de l’action de nos associations et doit être considéré comme un élément positif, il ne saurait nous donner entière satisfaction car, je rappelle que nous sommes farouchement opposés à l’implantation d’une centrale à fioul.

Par ailleurs, je rappelle également que la seule référence locale en matière de centrale à fioul étant l’établissement du VAZZIO, il apparaît nécessaire de réaliser plusieurs expertises à ce sujet et plus particulièrement : Une enquête épidémiologique concernant les retombées des pollutions sur la santé de la population, une étude de dispersion des polluants relative à la courantologie dans la vallée de la GRAVONA et sur la région d’AJACCIO, des prélèvements directs au sortir des cheminées du VAZZIO et des prélèvements du sol par « carottage » dans un périmètre significatif et les conséquences des retombées sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Ces études et le choix des cabinets d’experts devront faire l’objet de l’élaboration d’un cahier des charges auquel doivent être partie prenante les associations de défense de l’environnement.

Ce n’est qu’au terme de ce type d’expertise que la vérité apparaîtra alors sur ce qu’a subi la population au cours de ces trente dernières années et permettra enfin qu’un débat éclairé sur l’avenir énergétique de la Corse puisse avoir lieu en toute responsabilité.


Le président,


Dominique LANFRANCHI

Contribution le : 21/03/2008 14:29
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


A chacun son rôle et à chacun de prendre ses responsabilités.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
Lorsque je dis qu’une centrale thermique au fioul ainsi que le choix de son implantation à Bastelicaccia sont des aberrations , je dis et je maintiens, même sans être une sommité et un homme incontournable et sans attendre les expertises demandées au préfet, que ces choix ne sont pas pour ma part les plus judicieux.
Ces dernières, si elles sont réalisées en outre par des cabinets et des bureaux d’étude indépendants, ne font que respecter la législation trop longtemps bafouée dans ce genre d’affaire et qu’il est temps enfin que cela cesse.
Il n’y a pas besoin de sortir de Saint Cyr pour le comprendre.
Nous avons tout de même dans notre cas une expérience de trente années de mensonges, de laxisme et de cachotteries et on ne nous fera pas avaler à nouveau la couleuvre.
Le choix du site et de l’énergie primaire n’est pas du ressort de la population, celle ci ne peut finalement que faire savoir son accord ou son désaccord avec les choix retenus.
Le rôle de l’état est de faire connaître la vérité, rien que la vérité, et de décider.
Le désaccord des populations est connu, le préfet en a pour l’instant tenu compte, c’est, me semble il, ce qui a été fait pour le moment avec beaucoup d’efficacité, mais il ne faut pas maintenant se faire rouler dans la farine.
Il me semble qu’un certain nombre de commandements et de règles de base doivent être maintenant respectés pour lutter efficacement contre les excès d’autorité qui vont maintenant voir le jour.
Pour refuser d’être spoliés ne tombons pas dans les pièges connus dorénavant tendus.
Renonçons à assister aux réunions de concertation de la partie adverse, c’est l’instrument le plus efficace pour nous rouler dans la farine.
Renonçons à assister aux autres diverses réunions.
Refusons de traiter à l’amiable.
Notre position est connue, le combat doit maintenant changer de nature, sinon nous sommes foutus.

Contribution le : 21/03/2008 17:00
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Slogan Corse de l’opérateur historique.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
Rappelons nous un célèbre slogan national de EDF il y a quelques années.
« Nous vous devons plus que la lumière ».
Nous suggérons à sa filiale SEI dédiée aux iles une actualisation et sa déclinaison locale suivante :
« Nous vous devons aujourd’hui la Vérité et la Santé ».

Contribution le : 21/03/2008 18:02
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Le conflit NIMBY des Budiccie.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
« NIMBY », Not In My Backyard , Pas Dans Mon Jardin.
Le terme qualifie des discours et des pratiques d’opposition de plus en plus fréquentes: l’opposition de populations riveraines à l’implantation d’une nouvelle installation, telle qu’une centrale thermique au fioul.
Le phénomène NIMBY est souvent connoté négativement.
Il serait le signe d’un égoïsme individuel et des collectivités locales, la marque d’un refus d’assurer les coûts de services communs ou d’entreprises dont la dynamique profite, finalement, à l’ensemble de la communauté.
Pourtant certains y voient aussi la vitalité d’une conscience citoyenne et du souci d’un environnement respecté, la manifestation d’une exigence de qualité de vie.
Selon la nature des projets, des oppositions et des acteurs, il s’agit probablement tantôt de conflit d’intérêt, tantôt de combat d’opinions.
Dans le cas du conflit des Budiccie, il s’agit d’un combat de salubrité et de santé publique.
En tous cas, l’engagement est lié à l’usage d’un territoire et le facteur de proximité est décisif.
Enfin encore une coïncidence avec le chiffre maudit, car il met en scène trois acteurs :
** L’entreprise SEI.
** Les riverains.
** L’autorité publique.
Comme les trois mousquetaires étaient en réalité quatre nous rajouterons nos élus de la CTC.

Contribution le : 21/03/2008 18:39
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Avis de surseoir ne veut pas dire abandon du projet, restons vigilants.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
Monsieur Christian Leyrit, le préfet de Corse, a contacté oralement hier 20 mars 2008 les associations pour les informer que leur demande de surseoir au projet d’implantation de la centrale thermique à Bastelicaccia avait reçu un avis favorable de la part de l’état.
Il faut noter tout de même malheureusement que cette annonce ne s’est pas faite naturellement malgré l’entrevue en préfecture du 16 février 2008, mais que c’est suite à une récente relance écrite et datée que le préfet en position de faiblesse s’est senti obligé de répondre et de donner une suite. Il n’a mis pour cela que trois jours.
Nous venons donc encore de perdre plus d’un mois dans un dossier dont le maître mot est soit disant urgence.
Nous demanderons en conséquence dorénavant aux autorités de ne plus nous opposer cet argument.
Nous attendons maintenant la confirmation écrite ainsi que les options qui devraient être étudiées, aussi bien par rapport aux conséquences désastreuses de trente années de pollution du Vazzio, mais aussi sur les choix envisagés qui ne peuvent évidemment pas être reconduits en l’état, que ce soit sur la nature du combustible et sur l’emplacement du projet.
Il ne faut pas et plus lâcher le morceau, nos élus de la CTC doivent en premier lieu revoir au plus vite le plan énergétique et ses incroyables articles.
Leur irresponsabilité est grande, il faut qu’ils en prennent conscience, cela n’a pas l’air d’être le cas actuellement, et l’état après doit ensuite prendre ses responsabilités et ne pas se retrancher, quand cela l’arrange, sur les décisions de nos élus.
Vous occupez des postes stratégiques qui ne sont pas faciles à tenir, mais vous avez toujours la possibilité si cela ne vous convient pas de démissionner.

Contribution le : 21/03/2008 22:43
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


le journal de France 3 Corse
Semi pro
Inscrit:
03/01/2008 20:03
Groupe:
Membres du bureau
JP
Post(s): 291
Niveau : 15; EXP : 95
HP : 0 / 373
MP : 97 / 11074
Hors Ligne
pour voir ou revoir le journal de France 3 Corse sur la suspension du projet de la centrale:
http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b20a_1920&video_number=0

Contribution le : 27/03/2008 10:39
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: le journal de France 3 Corse
Newbie
Inscrit:
27/02/2008 15:36
Groupe:
Utilisateurs enregistrés
Post(s): 14
Niveau : 2; EXP : 50
HP : 0 / 37
MP : 4 / 1098
Hors Ligne
L’interview du maire laisse toujours entendre qu'il n'est pas contre une centrale si des études lui fournissent des garanties.
C'est son discours du début.
Est ce qu'il acceptera une centrale au fioul sur sa commune si les conclusions sont positives?
Les éternelles questions reviennent sur le plateau:
Quels sont les intérêts à transformer Bastelicaccia en zone industrielle?
Pour le bien être de la population, il est très difficile de trouver un seul élément positif, en exemple le Vazzio ou tous les projets insalubres aboutissent là bas.
La taxe professionnelle qui va se chiffrer à quelques dizaines de milliers d'euros ne se justifie pas à elle seule.
Y aurait- il d'autres retombées pour la commune à plus long terme?
Comme la transformation du PLU avec le passage de zone agricole en zone industrielle, cela va t'il favoriser l'implantation d'autres structures ainsi que la valorisation des terrains à proximité, comme cela s’est passé au Vazzio?
Ce raisonnement justifie t’il a lui seul l’intérêt des pros centrale qui auraient alors une vision à long terme du développement de la commune ?
Mais est ce le voeu de la majorité de la population ?

Contribution le : 27/03/2008 14:56
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Les objectifs de la Semaine du développement durable.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
L’organisation de la Semaine du développement durable (SDD) a été décidée par le Premier ministre en novembre 2002. Pilotée par le ministère de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables (MEDAD), cette opération a pour objectifs :
d’informer le grand public sur les composantes du développement durable (développement économique, protection environnementale, progrès social) et sur leur nécessaire complémentarité : il n’y peut y avoir de développement économique sans progrès social et protection environnementale.
de motiver et de soutenir des changements de comportements en expliquant les bonnes pratiques quotidiennes à adopter en faveur du développement durable.

Un nouveau thème pour la SDD 2008.

Le ministère a choisi de recentrer l’opération 2008 sur un thème en particulier : la production et la consommation durables. Ce thème est à la jonction des 3 composantes du développement durable.
Nos modes de production et de consommation ont une portée directe sur le développement durable : lorsque nous achetons un produit, nous achetons aussi les conditions de travail de ceux qui produisent, les conditions de fabrication, d’évolution et de destruction du produit, et donc leur impact sur la planète et sur l’être humain.
Les participants devront organiser leurs actions en fonction de la thématique production et consommation durables, qu’ils pourront traiter sous ses différents aspects (déchets, énergie, commerce équitable, transports, écolabels, habitat, tourisme, loisirs…), afin d’informer et de sensibiliser le grand public, et lui donner les moyens d’agir au quotidien.

Contribution le : 31/03/2008 14:42
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


« Innover pour une production et une consommation durables »
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
Pour répondre à la fois à la concurrence internationale et faire face aux enjeux du développement durable, les entreprises doivent accentuer leurs efforts de recherche, de développement et d’innovation afin d’accroître leur capacité à répondre aux défis économiques, environnementaux et sociaux.
La nécessité de mener une politique ambitieuse en matière de recherche-développement pour les innovations éco-responsables représente un thème d’étude central pour le Comité opérationnel « Recherche » mis en place dans le cadre du Grenelle de l’environnement, avec notamment un focus sur la phase de transition vers l’industrialisation.

Contribution le : 31/03/2008 14:47
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Un miracle à Ajaccio.
Accro
Inscrit:
14/01/2008 17:13
Groupe:
Membres du bureau
Post(s): 505
Niveau : 20; EXP : 75
HP : 0 / 493
MP : 168 / 14583
Hors Ligne
Nous sommes le 1er avril, c'est peut être un canular.
Au niveau national les partenaires de la semaine du DD sont annoncés et présentés sur le site du ministère de l’écologie à l’adresse :
http://www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr/sdd/spip.php?rubrique12
En Corse, un acteur non présent au niveau national mais ayant l’intention de nous installer une centrale au fioul s’invite aux journées afin de venir nous parler, sans aucune gêne, de son projet. C’est tout de même magnifique, il va falloir rendre le 3 avril férié, afin de pouvoir le remercier et venir se recueillir aux pieds des cheminées de 40 mètres des Budiccie.
On nous doit bien plus que la lumière.

Attacher un fichier:


pdf Invitation SDD.pdf Taille: 1,465.03 KB; Hits: 303

Contribution le : 31/03/2008 22:35
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »




Enregistrer votre réponse
Compte*
Nom   Mot de passe   Authentification
Message:*


Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]


Recherche
Qui est en ligne
4 utilisateur(s) en ligne (dont 2 sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 4

plus...
Liens récents
Mini calendrier
Fevrier 2018
Add event Proposer
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28